1991-2000 : L'US Gouvieux, la découverte du football.

Ma passion du football est venu en voyant mon grand-frère jouer avec son club. J'avais alors 3 ans et plus je le regardais jouer, plus ça me démangeait et depuis, mon rêve a été de devenir footballeur professionnel ! Donc j'ai commencé le football dès l'âge de 4 ans à l'US Gouvieux dans l'Oise. J'y ai traversé toutes les premières catégories, c'est-à-dire débutant, poussin, benjamin et j'y ai aussi passé une année en moins de 13 ans. 
 
 

2000-2002 : Le sport-étude de Chantilly, l'envie de progresser.

Ensuite, j'ai intégré le sport-étude de Chantilly tout en étant inscrit dans le club de cette ville qui se situe à cinq minutes de chez moi et qui évolue à un niveau supérieur. Avec le sport-étude, j'allais à l'école et je m'entraînais de 15h à 17h trois fois par semaine. Puis le week-end, je jouais avec mon club. A l'âge de 15 ans, j'ai été en équipe de Picardie pour participer à la coupe nationale qui consiste à rencontrer, dans un mini-tournoi, toutes les équipes régionales de France et c'est à ce moment que Marseille est venu me repérer. Il y avait également les émissaires de Lens, Strasbourg, Troyes et Amiens mais le prestige de l'OM a fait pencher la balance. Je suis alors venu à Marseille pour visiter les installations et dans la foulée, j'ai signé un premier contrat aspirant de trois ans.

 

2002-2008 : L'OM, le début d'une nouvelle vie.

J'intègre le centre de formation et évolue en moins de 16 ans puis en moins de 18 ans nationaux avec vraiment un tout autre niveau qui me fait progresser. Au niveau de l'intégration, ça n'a pas vraiment été facile mais je m'y suis fait avec le temps. Heureusement qu'il y avait ma famille, en particulier, mon oncle et ma tante qui habitent Marseille et qui m'ont aussitôt accueilli à mon arrivée. Ca m'a, entre autres, permis d'avoir une hygiène de vie correcte et d'avoir pu m'investir pleinement dans ma formation. Une fois ces trois années de passé, je suis resté à l'OM avec des contrats amateurs, des conventions de travail, ils appelent ça. A ce moment-là, j'évoluais en CFA2 où j'ai très peu joué la première année. Toutefois, j'ai quand même inscrit 4 buts en 10 matchs ! Puis la deuxième année, j'ai effectué toute l'année en tant que titulaire et c'est là où ma vie a véritablement changé. Lors du mois de février, le coach Eric Gerets m'appelle pour disputer un match en coupe de la Ligue en l'absence de Taiwo et de Krupoviesa...

 

16/01/2008 : Auxerre - OM, là où tout a commencé...

Il me titularise contre Auxerre et en plus, ce match est diffusé sur France 3 ! Je me suis dit que c'était ma chance de pouvoir signer mon premier contrat pro et au final, j'ai réalisé un bon match avec quand même beaucoup de pression. Tout le monde m'a félicité : je n'ai jamais eu autant d'appel sur mon portable qu'après cette rencontre ! Un mois après, j'ai signé mon premier contrat pro de deux ans et demi. Dès lors, je m'entraînais avec le groupe pro aux côtés de joueurs comme Djibril Cissé, Mamadou Niang ou encore Samir Nasri que j'avais côtoyé au centre de formation. Par la suite, je suis rentré quelques minutes contre Valenciennes au Vélodrome sinon j'ai seulement fait des apparitions sur le banc notamment en coupe de l'UEFA à Moscou contre le Spartak. A la fin de la saison, j'ai eu le choix de partir m'aguerrir ailleurs ou rester pour être la doublure de Taiwo.

   

2008-2009 : L'apprentissage du métier.

Cependant, j'ai jugé qu'il était mieux pour moi de partir pour pouvoir jouer, m'étoffer et progresser. Montpellier m'a donné cette chance donc je l'ai vite saisi. De plus, à la tête de Montpellier, il y a Rolland Courbis qui représente beaucoup dans le football français. J’ai eu un temps de jeu conséquent ce qui m’a permis de me montrer. Je ne m’attendais pas à jouer autant ! Certes, j'ai souvent été remplaçant mais le coach a fait tourner l’effectif intelligemment donc je n'avais pas à me plaindre. Je pense avoir beaucoup progressé tant au niveau physique que tactique. Pour une première saison, monter en Ligue 1, on peut dire que ma saison est réussie. Humainement, c’est la première fois que je vivais seul avec tout ce que ça veut dire : être autonome, c’est déjà un point très important. J’ai effectué de très belles connaissances que ça soit dans le football ou dans la vie. C’était une grande expérience !

 

2009/2010 : Partir pour mieux revenir...

Après avoir effectué la préparation d'avant-saison avec l'OM, je prolonge mon contrat de deux saisons et décide de rallier Ajaccio en commun accord avec Didier Deschamps. Ce dernier, enthousiasmé par mes prestations durant les matchs amicaux, voulant que je m'aguérisse encore avant de tenter réellement ma chance à l'OM. Ma saison a été plutôt bonne avec un temps de jeu largement supérieur à celui qui était le mien à Montpellier. En étant le 5ème joueur le plus utilisé d'Olivier Pantaloni, j'ai pu acquérir beaucoup d’expérience mais je regrette un peu de ne pas avoir été plus décisif sur certains coups pour l’équipe et moi-même... Malgré tout, collectivement, nous avons atteint notre objectif, à savoir le maintien en Ligue 2. Humainement, j'ai découvert une île magnifique assortie à de gens hyper-sympathiques. La qualité de vie y est excellente. Je suis ravi d'avoir pu vivre cette expérience !


 

2010/2011 : Retour à la maison...

A venir...




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement